Les plaisirs de la bouche

J’aime les lèvres.
J’aime la bouche.
J’aime ce qu’on y met dedans.
J’aime les sensations buccales.
J’aime me faire envahir de goûts.

DSC04328
Crédit photo : Mattias Launois Lieu : Le Vecteur

J’aime manger, délecter, absorber, croquer, dévorer.
Et j’aime allier vins et mets. Pour d’intenses plaisirs.

Bien manger est une véritable partie de plaisir, quand on le fait bien.
Ni trop peu, ni trop fort. Il faut apprécier.
Je viens d’une région, la Bourgogne, où l’on a pas peur du gras, ni du goutu.

Manger c’est irrésistiblement sexy. Ça enveloppe la bouche.

Petite intolérance pour ceux qui se privent trop, ou qui n’aiment pas manger.
Parce que vous me faites chier avec les « recettes pour mieux maigrir ». La plus belle idiotie de ces derniers étés : la detox water, où comment donner un nom intelligent à de l’eau avec des fruits trempés dedans. Ça fait de jolies photos sur Instagram, certes, mais il faut être né de la dernière pluie pour y croire.

Aujourd’hui, on mange tous pareil. En même temps. Partons plutôt à la recherche de nouvelles saveurs, de nouvelles associations d’idées, de texture et de saveurs. Il y a ces programmes de télévision sur la restauration, c’est pas mal. Mais plutôt que de baver devant ton petit écran, sors tes casseroles, tes culs de poule, ton fouet et bats ! Bats tes oeufs, décortique ta pince de crabe, tire sur les fils de ta rhubarbe !

img455
Plat en homard chiné en Bourgogne ! Crédit photo : Mattias Launois

Il faut que tu fasses bander ta bouche.

Pour retrouver des goûts de « mon chez moi du Nord », j’ai trouvé un endroit coule-coule-coule. Ça s’appelle O’Tera.

Chez Monsieur O’Tera je trouve pleins de fruits et légumes près de là où j’habite. C’est bien. Ça permet aux producteurs locaux d’être plus forts, d’avoir un gagne-pain plus équitable. Il y a de la viande, du fromage et pleins de choses du coin.

De bonnes choses. Des produits que je ne connaissais pas. Tous produits à côté de chez moi.

Et puis le prix ? Et bien ce n’est pas plus cher ! Amoureux a fait le comparatif avec Auchan, et c’est tout bénèf’ ! Le tout n’est pas de se goinfrer mais de déguster, d’apprécier les goûts et les saveurs.

Et puis chez Monsieur O’Tera, il y a des promotions sur certains produits. La première fois nous avons gagné des bavettes d’Aloyau MA-GNI-FI-QUES (et pas oxydées, comme chez certains concurrents). Des bavettes d’Aloyau, la viande aussi délicieuse que chère. Un Burger Aloyau-Morbier, tu m’en diras des nouvelles mon petit !

Chez O’Tera, il y a un sens du contact, du relationnel client, et des conseils pour les cordons bleus novices. Les vendeurs sont agréables, parce qu’avant tout ils aiment leur métier.

Et le mieux dans tout ça, c’est que cet article n’est pas un partenariat déguisé. Ce que je dis, je l’écris parce que je le pense, alors autant vous partager l’info qui fera frissonner vos papilles ! Dites m’en des nouvelles !

KISS-LOVE&EAT

Découvrez les actualités de O TERA à Aulnoye-les-Valenciennes

Magasin : Chemin des bourgeois à Valenciennes (à côté de Decathlon)

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s